Des archéologues découvrent l’impensable sous des cendres en Nouvelle-Zélande

475 Vues
475
Des archéologues découvrent l’impensable sous des cendres en Nouvelle-Zélande
36
Partages
/ /

Deux chercheurs indépendants affirment avoir localisé les Terrasses roses et blanches du lac Rotomahana, un lieu néo-zélandais mythique catégorisé par plusieurs historiens comme la 8e merveille du monde. Effectivement, 130 ans après l’éruption volcanique qui avait supposément détruit ce magnifique site naturel, les deux scientifiques assurent avoir redécouvert le site sous une énorme pile de terre et de cendres volcaniques.

Pour ceux qui ne connaissent pas les Terrasses roses et blanches du lac Rotomahana, soulignons qu’il s’agissait d’un pittoresque paysage de cascade de pierre sur la pente d'une colline. Il s'agissait de l'une des plus grandes attractions touristiques au monde vers la fin du 19e siècle. Des centaines de riches aventuriers européens s’y sont rendus entre 1870 et 1885. Malheureusement, en 1886, le volcan Tarawera entra en ébullition et modifia le relief de la vallée à jamais, remplissant ses cavités de cendre et d’eau.

Même si tout le monde les croyait perdues à jamais, Rex Bunn et Sascha Nolden tout de même décidé de mener leurs propres recherches. Après des années d’analyse et de travail sur le terrain, les deux amis ont enfin redécouvert le site naturel. Pour l’instant, personne ne peut pas savoir s’il est resté intact, puisqu’il est encore enseveli sous d'énormes couches de terre. Cela étant dit, Bunn et Nolden mènent actuellement une levée de fond pour louer la machinerie nécessaire au nettoyage des terrasses. 

  Partager sur Facebook