Des chercheurs découvrent l'impensable dans une grotte au Vietnam

3861 Vues
3861
Des chercheurs découvrent l'impensable dans une grotte au Vietnam
532
Partages
/ /

Nous avons fait référence à un autre monde en vous présentant le lac Whillans situé à 400 m sous la glace de l’Antarctique il y a quelques mois. L’expression autre monde pourrait s’appliquer aussi aux images de la vidéo ci-dessous qui est la preuve que tout un monde peut prospérer sous la surface terrestre. Capturées par le photographe Ryan Deboodt, en utilisant un drone armé d’une caméra GoPro, ces images offrent un spectacle d’une rare beauté de la gigantesque grotte de Hang Son Doong au Vietnam. Un écosystème complet en soit d’une forêt tropicale qui ne demande qu'à être explorée.

La grotte a été découverte en 1991, mais seulement explorée pour la première fois en 2009 par une équipe de scientifiques de la British Cave Research Association. Ce qu'ils ont trouvé était que la grotte de calcaire était beaucoup plus vaste que prévu. Si grande, en fait, que c’est la plus grande grotte connue dans le monde, sa plus grande chambre mesurant plus de 5 km de long, 200 mètres de haut et 150 mètres de large. La grotte contient également quelques-uns des plus grands stalagmites connus dans le monde. Les stalagmites sont des formations de calcaire qui s’élèvent du sol vers le plafond d’une grotte. Ceux de la grotte de Hang Son Doong peuvent s’élever jusqu'à 70 m de haut. C’est l’équivalent d’un immeuble de 20 étages.


Évidemment, il est assez difficile d'obtenir des vues aériennes d'un monde souterrain. Imaginez piloter un hélicoptère là-dedans. Deboodt a réussi à faire exactement cela en utilisant un drone. La vidéo a été filmée près de l'entrée des premier et deuxième puits de lumière de la grotte, qui sont respectivement à 2,5 et 3,5 km à l'intérieur de la grotte. Ces puits sont probablement dus à l’effondrement du toit de la grotte à ces endroits. Le résultat est à couper le souffle, montrant des forêts, des collines, des parois rocheuses, des ruisseaux et des crêtes de pierre, le tout enfoui profondément sous terre. 

En observant attentivement la vidéo, vous pouvez aussi voir des personnes explorer la jungle et les affleurements rocheux de la grotte, ces personnes étant réduites à la taille de fourmis face à l'ampleur de la caverne. La grotte a même son propre système climatique et vous pouvez même voir la brume qui monte de la forêt dans la vidéo. Nous ne voyons pas de traces de nuages solides (cristaux de glace) dans cette vidéo, mais le système de grottes Er Wang Dong, plus petit et situé en Chine, a son propre climat, et nous pouvons imaginer que Hang Son Doong est assez similaire. Pourrons-nous protéger ces endroits de l’activité humaine très longtemps?

  Partager sur Facebook