Découvertes : Des chercheurs font une découverte très troublante en Corée

Des chercheurs font une découverte très troublante en Corée

Selon les experts, il s’agirait d’une preuve inédite de ...

Publié le par Science Virale dans Découvertes
Partager sur Facebook
94 94 Partages

Des archéologues asiatiques viennent peut-être de faire l’une des plus grandes découvertes de l’année. Ces chercheurs, affiliés au Gyeongju National Research Institute of Cultural Heritage, auraient découvert deux corps humains sous les murs du Banwolseong, un palais royal sud-coréen datant du 5e siècle. Selon les experts, il s’agirait d’une preuve inédite de sacrifice humain en Corée.   

Plusieurs récits antiques voulaient que des humains furssent sacrifiés lors de la construction de monuments importants, notamment de palais. Il s'agissait à l'époque d'un moyen pour ces peuples anciens « d'apaiser la colère des Dieux » et d’implorer ces derniers de faire durer la structure le plus longtemps possible. Cependant, cette pratique n'avait jamais été prouvée … du moins jusqu’à ce jour! La découverte de restes humains dans les fondations du Banwolseong laisse justement présager qu’il s’agissait d’un rite courant à l'époque.

Cela étant dit, les historiens et archéologues coréens ont encore très peu de détails concernant le cas du Banwolseong. Tout ce que l’on sait pour l’instant, c’est que les deux sacrifiés n’auraient vraisemblablement pas été enterrés alors qu'ils étaient conscients, aucun signe de résistance n'ayant été observé autour des corps. L’hypothèse de Park Yoon-Jung, chercheur affilié au Gyeongju National Research Institute of Cultural Heritage, veut que les condamnés aient été placés dans le trou après avoir perdu connaissance.

 

Le sacrifice, une pratique jadis courante en Corée?

Bénir un bâtiment n'était pas le seul motif qui poussait les Coréens à sacrifier des vies humaines. Il y a plusieurs centaines d’années, des servants étaient fréquemment enterrés avec les rois afin de les servir jusque dans l’au-delà. Des cultes qui rappellent ceux de l’Égypte ancienne!

Partager sur Facebook
94 94 Partages

Source: Phys
Crédit Photo: Gyeongju National Research Institute of Cultural Heritage