Découvertes : Des chercheurs auraient enfin trouvé la recette de l'invisibilité!

Des chercheurs auraient enfin trouvé la recette de l'invisibilité!

L'invisibilité partielle repose majoritairement sur la présence de cristaux de ...

Publié le par Science Virale dans Découvertes
Partager sur Facebook
38 38 Partages

Des scientifiques ont peut-être trouvé un moyen de rendre les objets, ainsi que les organismes vivants, invisibles! C'est du moins ce que laisse présager certaines recherches menées sur les crustacés mâles de la famille des Sapphirina, une espèce pouvant devenir invisible dans certaines conditions précises. 

Il y a quelques mois, une étude publiée dans le Journal of American Chemical Society a enfin apporté une explication à ce phénomène optique, dictant ainsi les conditions nécessaire à la recréation de ce mythe. 

Pour vous donner une idée des possibilités qui sont à nos portes, voici le Sapphirina en pleine nage!

Cela étant dit, notez que l'explication de cette invisibilité partielle repose majoritairement sur la présence de cristaux de guanine dans le cytoplasme (ou corps cellulaire) des cellules de l'arthropode. Cette molécule est également impliquée dans les variations chromatique du caméléon. L'accumulation de couches cristallines dans les cellules du crustacé filtre en effet les longueurs d'onde différemment selon l'angle d'observation. La couleur de l'animal semble ainsi changer quand on le voit se déplacer. D'où les couleurs irisées du petit copépode, évoquant celles du saphir. 

Les scientifiques ont également pu expliquer la forme d'iridescence très particulière menant à une apparente invisibilité, qui se manifeste lorsque la lumière forme un angle de 45° avec la surface du crustacé. La lumière incidente est alors réfléchie... dans le domaine des ultraviolets, longueurs d’onde indétectables pour l’œil humain! Ce qui explique pourquoi lorsqu'il se déplace, Sapphirina semble subitement disparaître avant de réapparaître.

Partager sur Facebook
38 38 Partages

Source: Oh My Mag
Crédit Photo: American Chemical Society