Découvertes : Des chercheurs font une découverte traumatisante en Russie

Des chercheurs font une découverte traumatisante en Russie

L'étrange trouvaille laisse les chercheurs perplexes ...

Publié le par Science Virale dans Découvertes
Partager sur Facebook
105 105 Partages

Durant des recherches archéologiques menées dans la région d’Ust-Ivanovka, à l’extrême est de la Russie, des historiens ont mis la main sur l’un des squelettes les plus étranges jamais découverts en Europe. Le cadavre, qui aurait été enterré il y a plus ou moins 1300 ans, semble être en « position de danse ».

Évidemment, ce squelette à la posture étrange a attisé la curiosité des archéologues locaux, notamment Denis Volov. Selon ce dernier, le mystère du « squelette dansant » est entier à l’heure actuelle, surtout considérant qu’aucun rite funéraire de l’époque médiévale ne ressemble à ce qui a été découvert à Ust-Ivanovka. Du moins, il s’agit de la toute première fois dans la région que des historiens découvrent un squelette avec les pieds croisés, les jambes écartées et les mains croisées à la hauteur du pubis.

 

Comment expliquer la position du cadavre?

Évidemment, le positionnement du cadavre n’est pas naturel. À l’heure actuelle, si les expertises médicales ne peuvent déterminer si le « squelette dansant » a été enterré mort ou vivant, tous les experts locaux s’entendent tout de même sur un point : la victime de 30 ans avait les mains et les pieds solidement attachés lorsqu’elle a été enterrée.

Elle avait également une pointe de flèche logée dans son épaule. Encore une fois personne ne peut préciser si cette arme a été plantée sur le « squelette dansant » avant ou après sa mort. Prisonnier de guerre torturé ou simple habitant honoré lors d’un rituel funéraire? Il est fort probable que nous ne le sachions jamais!

Partager sur Facebook
105 105 Partages

Source: Siberian Times
Crédit Photo: Denis Volkov