Espace : Depuis 2012, d'inquiétantes taches blanches apparaissent à la surface d'Uranus

Depuis 2012, d'inquiétantes taches blanches apparaissent à la surface d'Uranus

Selon plusieurs astronomes, il s'agirait de ...

Publié le par Science Virale dans Espace
Partager sur Facebook
29 29 Partages

Depuis 1990, le célèbre télescope Hubble a pris des centaines de photos d’une très grande qualité de milliers d’objets célestes différents. Parmi ces clichés, quelques-uns ont permis de réaliser des découvertes et des percées scientifiques majeures. D’autres ont plus simplement permis d'illustrer au public toute la beauté des profondeurs de l’espace. Trois clichés capturés par Hubble en 2012 et en 2014, qui ont été étudiés dans le Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique situé à Paris, ont quant à eux permis de faire les deux!

Après un ajustement de routine des couleurs des clichés, les chercheurs ont observé de grosses taches sur Uranus. Ils ont rapidement compris qu'il s'agissait d'aurores boréales! La découverte est étonnante, puisque les détections d’aurores polaires sur Uranus étaient alors très peu nombreuses.

Notons que la capture de ces images est en partie attribuable à la chance. En 2014, deux photos furent prises durant une période où des vents solaires intenses frappaient la planète. Certes, 2014 est encore considérée aujourd'hui comme le moment où les aurores les plus intenses ont pu être observées sur cette planète, leur puissance rayonnée pouvant atteindre de 6-9 gigawatts.

Cela étant dit, outre leur valeur esthétique et historique, les clichés de 2012 et 2014 ont également eu une grande valeur scientifique. Effectivement, ces photos ont permis d’étudier exhaustivement l’un des plus grands mystères d’Uranus : sa magnétosphère. Grâce au mouvement des aurores, il semblerait que les scientifiques aient pu retrouver la longitude des pôles magnétiques d’Uranus, perdue en 1986.

Partager sur Facebook
29 29 Partages

Source: IFL Science
Crédit Photo: IStock