Insolite : Nourris uniquement avec du maïs, des hamsters deviennent fous et commettent l'inimaginable!

Nourris uniquement avec du maïs, des hamsters deviennent fous et commettent l'inimaginable!

​Il n’en faut pas beaucoup pour transformer de « gentils petits » hamsters en ...

Publié le par Science Virale dans Insolite
Partager sur Facebook
13 13 Partages

Il n’en faut pas beaucoup pour transformer de « gentils petits » hamsters en créatures cruelles et sanguinaires. C’est du moins la conclusion involontaire d’une étude qui cherchait initialement à déterminer les impacts de l’alimentation sur le cycle reproducteur des rongeurs.

Il y a quelques mois, une équipe de chercheurs basée à l’Université de Strasbourg a pris l’initiative, dans le cadre d'une recherche, de nourrir des dizaines de hamsters européens avec du maïs pendant quelques semaines. Le but de leur démarche était d’observer l’impact de ce régime alimentaire strict sur le taux de fertilité et de mortalité des rongeurs. Évidemment, les scientifiques étaient loin de se douter que cette expérience de routine tournerait finalement au cauchemar.

Selon ce qui est rapporté dans la très respectée revue scientifique  Proceedings of the Royal Society of London B, au lieu de modifier uniquement les habitudes sexuelles des rongeurs, le régime alimentaire imposé par les chercheurs a rapidement bouleversé l’équilibre mental des petites bêtes. Après quelques jours seulement, ces dernières auraient commencé à commettre différents gestes étranges. Par exemple, certains rongeurs couraient en cercle sans raison apparente. Mais il y a bien pire encore! Au bout d’un certain temps, le régime de maïs aurait transformé les femelles en véritables « cannibales dérangés ».

Comme le précisent les chercheurs, habituellement, 80% des bébés du hamster réussissent à survivre aux premiers jours de leur développement. Malheureusement, seulement 5% des nouveau-nés nourris au maïs ont été en mesure de survivre. Pourquoi? Parce que les femelles tuaient et mangeaient systématiquement plus du deux tiers de leurs enfants.

Selon les chercheurs, ce comportement cannibale serait directement lié à une carence en vitamine B3 chez les mères.

Partager sur Facebook
13 13 Partages

Source: Fox News · Crédit Photo: IStock