Insolite : Ces conspirationnistes religieux assurent que la fin du monde aura lieu dans tout au plus 9 mois!

Ces conspirationnistes religieux assurent que la fin du monde aura lieu dans tout au plus 9 mois!

Selon l'auteur de cette théorie, l’augmentation drastique du nombre de ...

Publié le par Science Virale dans Insolite
Partager sur Facebook
111 111 Partages

Un autre groupe, composé essentiellement de fondamentalistes chrétiens et de conspirationnistes, vient tout juste d’annoncer la fin du monde ... encore une fois! Effectivement, selon le site internet Signs of End Times, la race humaine n’en aurait plus pour bien longtemps. Si l’on se fie à leur « crédible » prédiction, d’ici les prochains mois, la Terre sera soumise à des dizaines de catastrophes naturelles auxquelles aucun homme ne pourra survivre.

L’éditeur du site Signs of End Times souligne que plusieurs versets de la Bible (sans toutefois préciser lesquels) appuieraient son hypothèse. Il ajoute également que l’augmentation drastique du nombre de tremblements de terre, de tornades, d’ouragans, de tempêtes et d’éclipses, ainsi que l’extinction progressive des chauves-souris, de certains poissons et des certaines espèces d'abeilles, représenteraient des signes clés permettant d’affirmer que la Terre est condamnée.

« Il n’y a jamais eu un moment auparavant dans l’histoire de l’humanité où tous les signes étaient si évidents, si dispersés, si fréquents et si intenses! Notre génération est la première à apercevoir tous les signes de l’apocalypse. Nous sommes sans aucun doute au moment de l’apocalypse », assure l’éditeur du site Signs of End Times.

Si vous êtes préoccupé par cette annonce impromptue, voici une épreuve de faits menée par notre équipe :

- Les scientifiques n’ont pas observé d’augmentation du nombre de tremblements de terre récemment. Au contraire, cette donnée est passée de 15 121 en 2014 à 14 421 en 2016.

- La saison des ouragans s’étend du 15 mai au 30 novembre. Il est donc impossible à l’heure actuelle d’émettre des hypothèses concernant la prévalence de ces phénomènes naturels en 2017.

- Plusieurs espèces de chauves-souris, notamment le Leptonycteris yerbabuenae, ne sont plus classés comme espèce menacée.

Partager sur Facebook
111 111 Partages

Source: DailyMail
Crédit Photo: IStock