Insolite : Une femme porte une mystérieuse boule dans son ventre depuis 60 ans. Quand les médecins réalisent pourquoi, c'est l'affolement!

Une femme porte une mystérieuse boule dans son ventre depuis 60 ans. Quand les médecins réalisent pourquoi, c'est l'affolement!

Une Chilienne de 92 ans, suite à une mauvaise chute, est transportée d'urgence ...

Publié le par Science Virale dans Insolite
Partager sur Facebook
85 85 Partages

Une Chilienne de 92 ans, suite à une mauvaise chute, est transportée d'urgence à l'hôpital par sa famille. Une série d’examens de routine est alors mise en branle pour vérifier l’état de la nonagénaire. C'est lors d'une radiographie des hanches que le choc survient. La vieille dame portait en elle un fœtus momifié pesant près de deux kilos depuis au moins une cinquantaine d’années. "C'est une découverte fortuite qui n'avait aucun lien avec les causes de l'examen de la patiente", a déclaré un responsable d'un hôpital de la ville portuaire de San Antonio, à l'ouest de Santiago. Le fœtus, qui avait un développement d'environ sept mois, se serait momifié, sans causer d’inconvénient majeur à la maman, alors que celle-ci ignorait à l’époque qu’elle était enceinte.

Il est probable qu’il s’agisse d’une grossesse abdominale extra-utérine c’est-à-dire que le fœtus se serait développé dans l’abdomen, une partie du corps qui ne contient pas suffisamment de tissu pour accueillir et mener à terme une grossesse. Dans ce cas, nous parlons de lithopédion, un phénomène médical très rare qu’on rencontre en gynécologie lors de la mort du fœtus pendant une grossesse extra-utérine. En règle générale, la mère ne peut pas porter l’enfant en dehors de l'utérus. Plusieurs scénarios peuvent se produire alors : soit il y a une fausse couche en début de grossesse, accompagnée d'un risque élevé de mortalité pour la mère à cause d’une perte de sang abondante. Cela peut se produire si une aide médicale qualifiée n’est pas apportée à la patiente. Ou alors, dans de cas très rares, la femme réussit à porter l’enfant à terme en dehors de son utérus. Dans cette situation, des cas de grossesses réussies se comptent sur les doigts d’une main. 

Le lithopédion peut être observé chez une patiente dès 16 semaines de la grossesse, et jusqu’à l’accouchement. Mais c’est un phénomène extrêmement rare. Dans le cas présent, l’enfant est vraiment mort au cours de la grossesse mais pour des raisons inconnues, le fœtus est resté à l’intérieur de la femme. Etant donné que le fœtus est trop grand pour être dissous par le corps, il s’est calcifié, et est devenu dur comme une pierre. Ainsi, l’organisme de la mère a pu se défendre contre la septicémie et la nécrose des tissus de l'enfant. Après cette découverte, la femme a pu regagner son domicile quelques heures après son hospitalisation, sans qu'on ne l'opère. En effet, à 92 ans, la moindre opération s'avère très risquée...

En août 2014, on apprenait qu'une Indienne âgée de 60 ans avait gardé un foetus dans son corps pendant ... 36 ans. Elle était tombée enceinte à 24 ans mais n'avait pu mener cette grossesse à terme, le fœtus grossissant hors de l'utérus. Il s'agissait alors de la plus longue grossesse extra-utérine jamais répertoriée.

Partager sur Facebook
85 85 Partages

Source: CNN
Crédit Photo: BBC