Insolite : Voici ce qui provoque les embêtantes érections matinales!

Voici ce qui provoque les embêtantes érections matinales!

La moitié de la population mondiale est victime de ce phénomène.

Publié le par Science Virale dans Insolite
Partager sur Facebook
12 12 Partages

L'érection matinale est un phénomène amusant, quoique souvent très gênant, auquel la moitié de la population mondiale doit faire face sur une base régulière. Quelle est l'histoire scientifique derrière cette "gloire du matin"? 

La "tumescence pénienne nocturne"  (TNP) est une érection spontanée qui se produit pendant le sommeil ou au réveil. Tous les hommes sans dysfonction érectile sont soumis à celle-ci et elle se produit normalement de trois à cinq fois pendant le sommeil.

Les TNPs commencent dans l'utérus de la mère et se poursuivent tout au long de la vie. En fait, les hommes ne sont pas seuls dans cette situation.  En effet,, les femmes ont également des érections clitoridiennes pendant le sommeil et plusieurs autres mammifères subissent également des TNPs.

Bien que plusieurs théories aient été proposées au cours des années pour expliquer les érections nocturnes, ce qui les provoque demeure encore un mystère. La TNP, tout comme l'érection du clitoris, est associée à une phase précise du sommeil, le REM (rapid eye movement). Une idée est que pendant le sommeil paradoxal, certaines cellules du tronc cérébral (base du cerveau) sont inactives. On pense que ces cellules sont associées à des facteurs d'inhibition de la verge. Par conséquent, lorsque leur activité est réduite pendant le sommeil paradoxal, les facteurs excitateurs telle la testostérone peuvent être exprimés ce qui se traduit par une érection.

Il a aussi été suggéré que la TNP est déclenchée par la libération d'oxyde nitrique (NO). Le NO est libéré par les cellules qui tapissent l'intérieur des vaisseaux sanguins qui diffuse alors dans le muscle lisse, l'amenant à se détendre. Cela provoque également des vaisseaux sanguins à se dilater, ce qui augmente le flux sanguin vers le pénis et le tour est joué. On pense que pendant le sommeil paradoxal, se déclenche une cascade d'événements qui conduisent finalement à la libération de NO par les fibres nerveuses. Ceci est également régulée par les androgènes comme la testostérone.

Nous avons donc discuté du "comment", mais qu'en est-il du "pourquoi"? Une suggestion est que ces exercices du sommeil contribuent à maintenir une santé érectile. Les érections amènent le tissu érectile (corps caverneux) à se gonfler, ce qui à son tour permet d'oxygéner les tissus. Cette oxygénation maintient sa viabilité et aide à prévenir la fibrose caverneuse, une condition qui peut finalement conduire à la dysfonction érectile.

Une autre théorie intéressante est que les érection nocturnes empêcheraient les hommes de d'uriner au lit. Il existerait deux principaux types d'érection: psychogène et réflexe. Le premier type est initié par des pensées ou des images stimulantes qui déclenchent une érection par des signaux nerveux. Le deuxième type d'érection (réflexe) est un processus involontaire qui se produit sans pensée sexy et on croit qu'une vessie pleine peut les déclencher. Les nerfs qui contrôlent ces érections réflexes sont situés dans des nerfs à la base de la moelle épinière (sacrum) qui sont également stimulées par une vessie pleine. Comme il est difficile de faire pipi avec une érection, on pense que la TNP peut empêcher l'énurésie nocturne accidentelle (pipi au lit). Même si cela peut paraître plausible, il semble peu probable parce que le corps a beaucoup d'autres méthodes pour vous éviter de mouiller le lit.

Il semble que l'explication la plus probable est que tout ce branle-bas de combat aide à garder vos joyaux de la couronne en bonne santé.

Partager sur Facebook
12 12 Partages

Source: IFL Science
Crédit Photo: Memes