Nature : Des chauves-souris vampires ont commencé à se nourrir de sang humain pour la première fois

Des chauves-souris vampires ont commencé à se nourrir de sang humain pour la première fois

Des chercheurs ont récemment découvert que des vampires à pattes...

Publié le par Science Virale dans Nature
Partager sur Facebook
15 15 Partages

Il existe trois espèces de chauves-souris vampires : le vampire commun (Desmodus rotundus), le vampire à pattes velues (Diphylla ecaudata) et le vampire à ailes blanches (Diaemus youngi). On les retrouve généralement dans des pays du sud comme le Mexique, le Chili, le Brésil et l'Argentine. À part le fait qu’elle soit qualifiée de « vampire », on ne porte guère attention à l’espèce à pattes velues, car elle se nourrit généralement de sang d’oiseaux.

Cependant, des chercheurs brésiliens ont récemment découvert que des vampires à pattes velues du nord-est du Brésil ont commencé à se nourrir de sang humain, ce que plusieurs croyaient impossible. Des adaptations morphologiques, physiologiques et comportementales extrêmes étant nécessaires pour passer du sang aviaire au sang de mammifères.

Le Professeur Enrico Bernard de la Federal University of Pernambuco souligne que le sang des mammifères diffère du sang des oiseaux. Par exemple, le sang des oiseaux a de plus grandes quantités d’eau et de gras, alors que le sang des mammifères est riche en matière sèche, principalement en protéines.

Surprise

Après avoir analysé 15 échantillons de matière fécale d’une colonie de vampires à pattes velues dans la forêt de caatinga dans le nord-est du Brésil, son équipe a trouvé des traces d’ADN d’oiseaux comme prévu, mais a aussi remarqué que trois échantillons contenaient un mélange d’ADN d’humains et d’oiseaux. Ces informations les amènent à penser que ces vampires se sont abreuvés à la fois sur des oiseaux et des humains.

Les conditions de logement dans la région de  Catimbau sont habituellement mauvaises, et les animaux domestiques sont habituellement en contact étroit avec les humains, ce qui pourrait expliquer la présence de sang d’oiseau et de sang humain dans les échantillons, selon ces experts.

Est-ce que ces vampires posent un risque pour la santé humaine? La question demeure ouverte.

À lire également : Voici pourquoi les hommes ont de gros pénis et de petits testicules.

Partager sur Facebook
15 15 Partages

Source: Sciencealert · Crédit Photo: ISTOCK