Physique / Chimie : Le tableau périodique est maintenant complet

Le tableau périodique est maintenant complet

L'Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA) a reconnu la découverte de 4 nouveaux éléments du tableau périodique

Publié le par Science Virale dans Physique / Chimie
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Sabrez le champagne! La 7e ligne du tableau périodique a été officiellement complétée par l'ajout de quatre nouveaux éléments. Bien que leur existence ait été prédite et technologiquement brièvement confirmée, ils viennent officiellement d’être reconnus, ce qui signifie qu'ils peuvent être officiellement nommés sur la tableau.

À l'heure actuelle, les quatre éléments, qui occupent les positions 113, 115, 117 et 118 dans le tableau périodique, ont les surnoms de ununtrium (Uut), ununpentium (Uup), ununseptium (Uus) et ununoctium (Uuo) respectivement. Le numéro les représentant correspond au numéro atomique, soit le nombre total de protons dans un atome de l'élément.Ces surnoms correspondent en fait aux noms provisoires qui leur ont été désignés. Cela va donc changer sous peu cependant, et ce, grâce à des scientifiques de la Russie, des Etats-Unis et du Japon.

Les nouveaux éléments, qui n’existent pas dans la nature, ne peuvent être produits qu’en laboratoire. En effet, ils ont été conçus en combinant des noyaux d'atomes plus légers pour produire les éléments super-lourds résultant. Par exemple, l'élément 113 a été trouvé en frappant une mince couche de bismuth avec des ions de zinc voyageant environ à un dixième de la vitesse de la lumière, produisant ainsi temporairement un atome de Uut. Leur existence ne dure qu’une fraction de seconde, ce qui rend difficile leur détection et donc leur découverte.

Le crédit de la découverte de l'élément 113 (Uut) a été décerné à des scientifiques de l'Institut RIKEN à Wako, Japon, tandis qu'une collaboration russo-américaine du Joint Institute for Nuclear Research à Dubna et du Lawrence Livermore National Laboratory, en Californie, reçoit les honneurs pour l’élément 118 (Uuo). Enfin, les éléments 115 (Uup) et 117 (Uus) ont été découverts par la même collaboration mais avec la participation supplémentaire du Oak Ridge National Laboratory à Oak Ridge, au Tennessee.

Les découvertes ont été officialisées par l'Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée (UICPA) le 30 décembre dernier, ce qui signifie que le processus pour leur trouver un nom définitif peut maintenant aller de l'avant. Les chercheurs qui ont découvert les différentes substances obtiennent le droit d'en choisir le nom. L'équipe japonaise, pour l'élément 113, aurait suggéré le nom Japanium.

"La communauté des chimistes est impatiente de voir son tableau le plus cher finalement être complété jusqu'à la septième ligne, aussi appelée période" confirme le professeur Jan Reedijk, Président de la Division de la chimie inorganique de l'UICPA. Les résultats décrivant les découvertes doivent encore être publiés sous peu, bien que les détails de la découverte de l'élément 113 ont déjà été rapportés dans le Journal of Physical Society of Japan.

Mais même si le tableau est maintenant effectivement complet, l'équipe japonaise dirigée par Kosuke Morita envisage maintenant de se tourner vers le territoire inexploré de l'élément 119 ou plus pour générer ainsi une 8e période sur le tableau.

Ci-dessous, vous trouverez un tableau périodique présentant les pays d'origine des découvertes des différents éléments.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: http://www.iflscience.com/chemistry/periodic-tables-7th-row-completed-discovery-four-new-elements