Santé : L’insecticide le plus populaire au monde nuit au travail essentiel des abeilles

L’insecticide le plus populaire au monde nuit au travail essentiel des abeilles

La compagnie qui fabrique l’insecticide réfute les résultats de cette nouvelle étude

Publié le par Science Virale dans Santé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une nouvelle recherche confirme ce que plusieurs craignent depuis des années. Un des  insecticides les plus utilisés dans le monde fabriqué par la compagnie Syngenta, réduit la capacité des abeilles de bourdonner sur les fleurs pour secouer le pollen, ce qui permet de fertiliser les champs et de contribuer à une agriculture durable.

Certaines fleurs comme celles des tomates ou des pommes doivent notamment être secouées pour libérer le pollen et les abeilles sont particulièrement efficaces pour créer un bourdonnement qui nécessaire à cette tâche.

Les résultats plutôt inquiétants de cette nouvelle étude révèlent que les abeilles qui ont exposé à des insecticides perdent la capacité de se rappeler comment créer leur bourdonnement et ainsi ne parviennent pas à libérer le pollen de certaines fleurs. Les insecticides contenant des néonicotinoïdes sont spécifiquement visés par l’étude.

Les néonicotinoïdes  sont une classe de produits toxiques qui agissent notamment  sur le système nerveux central des insectes. Ces produits toxiques sont aussi reconnus pour affecter la mémoire chez les abeilles, déstabiliser leur système de communication et leur système immunitaire, réduire leurs capacités de reproduction et ainsi limiter leur potentiel de pollinisation. En somme les impacts sur l’agriculture sont importants, voire inquiétants.

Selon le journal The Guardian, le porte-parole de la compagnie Syngenta, les données de leurs études internes ne vont pas dans le même sens que ce que démontrent les résultats préliminaires de la nouvelle étude.

Les résultats préliminaires de ont été présenté en décembre 2016 à la rencontre annuelle de la société britannique d’écologie et seront publiés officiellement dans une revue scientifique en 2017.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: https://www.theguardian.com/environment/2016/dec/13/pesticides-stop-bees-buzzing-releasing-pollen-neonicotinoid-study · Crédit Photo: IStock